Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dionys Décrevel

Les Echarmeaux

20 Juin 2016 , Rédigé par Dionys Publié dans #Chanson

Nicolas de Staël

Nicolas de Staël

Les fourmis rouges grimpent le long

Des troncs meurtris, des champignons

La moisissure et la résine

Le vent qui craque dans les cimes

 

Si tout ton être est un fardeau

Passe le col des Echarmeaux

Si la pluie roule sur ton manteau

Sors ton cœur lourd de son fourreau

 

C’est au sommet du Tourvéon

Nuit de tempête à l’horizon

C’est ma mémoire qui tombe drue

Toute la crête rasée nue

 

Et des bois noirs du fond de l’âme

Monte une brume amère à boire

Deux yeux qui brillent dans le brouillard

Est-ce un chien loup ou un renard ?

 

Il faut marcher d’un pas plus lent

L’enfant sauvage est fatigué

Il a fugué dans l’aube grise

Plus fulgurant qu’un sanglier

 

La forêt noire a brûlée vive

Bouquet de flammes qui ravive

Le lourd duvet de neige blanche

Qui garde au chaud la fleur d’enfance

 

Ne touchez pas, ce flocon là

Est immortel au bout du doigt

L’enfance aux neiges éternelles

Fond comme amour sous le soleil

 

Tout s’est enfui, rien n’est pareil

Au vent mauvais, le cœur me veille

Toute folie se désagrège

La mort, c’est elle qui me protège

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article