Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dionys Décrevel

Siam

28 Janvier 2014 , Rédigé par Dionys Publié dans #Chanson

Raymond Depardon

Raymond Depardon

 

J'avais mis mon plus beau costume

Même si le grand paon perd ses plumes

Et fait la roue

Dans la torpeur des quais de brume

On sent la poisseuse infortune

Et la sueur

 

Elle avait des gestes profanes

Ma recouvrance est une femme

Trop belle à voir

 

Je rentre tard et calciné

Je brûle ici ma destinée

De marin saoul  

Ma mort ne tient pas plus debout  

Que cette chancelante histoire de fou

Lue sous la lampe

 

La fièvre est jaune comme le fleuve

Et dans la foule, ils se meuvent

Comme de longs poignards

 

La soif d’aimer en moi s’épuise

C’est dans les larmes que je puise

Et m’évapore

J’entends au loin les bruits du port

Un cargo de nuit pour la mort

A mis les voiles

 

Quoi de plus long que ce dimanche

Sans le doux revers de tes hanches

En fiançailles

 

Sur ce lit d’ombres où je dors nu

C’est de toi seule dépourvu

Que je paresse

Je m’abandonne à cette ivresse

Où l’air se coupe en tranches épaisses

Comme le silence

 

Tes papiers de soie ne peuvent envelopper la braise

Des papillons de toi s’envolent jusqu’au malaise

Le Siam m’emportera, plus que de raison 

 

 

pour Raymond Depardon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article